Que l’on y vive, l’utilise, la contemple, l’imagine, la craigne, la préserve, la sacralise… la forêt est l’objet de passions, de perceptions, d’aspirations, de projections, d’observations les plus diverses. 

Certains la rêvent privée ou commune, utilitaire ou sanctuaire, d’autres encore bienveillante ou inquiétante, merveilleuse ou désenchantée…

DONNEZ NAISSANCE A LA FORET DE DEMAIN

Ensemble, cultivons l’avenir !